Quid est Veritas ? est un nouveau Web média qui, tel Pontus Pilate, pose cette simple question : « qu’est-ce que la Vérité ? »

Pour tenter d’y répondre, une équipe rédactionnelle de citoyens propose de donner la parole au peuple. Car c’est de lui et lui seul que la Vérité sera éclairée, rendant pitoyables les désinformations et chiffres biaisés des médias subventionnés abonnés à l’Agence France Propagande.

La liberté se mesure à l’aune de la liberté d’expression. La dictature se mesure, elle, par sa propagande et la censure.

« Uniformisation de l’information ? Bien sûr, et même utilisation de cette uniformisation comme arme stratégique. »

Christine Ockrent

Journaliste

Le constat

Les idéologies politiques sont dorénavant clairement portées par deux camps : les disciples de la dictature, les globalistes, et les partisans de la Liberté, les souverainistes. À ne pas confondre avec les nationalistes.

Les premiers sont les 1 % qui utilisent à leur profit les outils du pouvoir que les seconds leur ont confiés.

Les seconds sont les 99 % qui subissent la tyrannie des premiers : la foule inconsciente car endoctrinée par des décennies de propagande et bien sûr, hélas, la force publique chargée de l’imposer en n’y trouvant rien à redire violant ainsi l’article 12 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789

Le globalisme prônant la destruction des États-nations, est une idéologie contre nature qui n’aurait pas dû pouvoir croître, puisque sans l’assentiment du peuple.

C’est la raison pour laquelle les globalistes utilisent une propagande soigneusement huilée pour convaincre la population et permettre le déploiement de leur idéologie de gouvernance mondiale totalitaire. Ils utilisent leurs armes de déstructuration massive que sont les médias de masse, l’industrie du divertissement et « l’Éducation nationale ».

Leur travail de sape consiste à mentir, publier des informations et chiffres trompeurs, travestir l’Histoire et diviser la société : opposer le blanc au noir, le musulman au chrétien, l’homme à la femme, le jeune au vieux, l’ouvrier au patron, la pseudo-droite à la pseudo-gauche et désormais les vaccinés contre les non-vaccinés… La destruction des fondamentaux de la société, de la famille, de la propriété et par-delà de la liberté, est leur objectif dans cette guerre de quatrième génération. Les peuples sont leur cœur de cible !

Comme du temps de l’Inquisition, les contredire revient à subir l’anathème en se faisant traiter de « xénophobe-homophobe-antisémite-raciste-conspirationniste-d’extrême droite ». À terme le châtiment serait l’exclusion totale de la société. Leurs plans sont planifiés et désormais accessibles.

L’armée de « soldats numériques »

Sous l’impulsion d’une opération de l’intelligence militaire américaine proche du Président Trump, utilisant des biais détournés, bien sûr qualifiés « de conspirationnistes d’extrême droite » par les ennemis de la liberté d’expression, de nombreux « soldats numériques » à travers le monde se sont réveillés de la torpeur psychologique entretenue par tant d’années d’endoctrinement.

La pseudo pandémie artificiellement entretenue par une communication abjecte pour déployer leur agenda globaliste, a fait exploser le nombre de chercheurs de Vérité par « Effet Streisand ».

Désormais, la Vérité la plus probable est sur le Web, parce qu’il permet le partage de sources issues de l’Humain en contact direct avec l’événement. La preuve en est faite par les attaques massives de censure dans un pays qui se targue de son « exemplarité » en matière de respect des droits de l’Homme.

La liberté d’expression est le critère universel pour juger si un peuple est libre. La censure, même par omission, est le propre des dictatures. Comme désormais en France rendue esclave des banksters de la planche à billets.

Le site www.quidveritas.info

Les médias de masses imposent l’information que l’on doit croire. « Quid est Veritas ? » permet d’aller chercher l’information que l’on veut savoir.

Peut-être vous êtes-vous alors trouvé dans cette situation ou vous vouliez communiquer une liste de publications ou de vidéos de lanceurs d’alertes ?

Désormais, vous n’avez qu’une seule adresse à transmettre : www.quidveritas.info !

Le contenu

« Quid est Veritas ? » est un portail offrant de nombreuses informations de provenances variées. Elles sont présentées sous différentes catégories : associations engagées dans le bien commun, médias indépendants, blogues et vidéoblogues de citoyens chercheurs de Vérité.

Enfin, la rubrique actu permet la mise en avant de contenus d’actualité issus des sources référencées dans le but de les faire connaître et d’informer le public sur des sujets brûlants.

Citations

Des personnalités de renom, que l’on peut qualifier de lanceurs d’alerte de leur époque, ont émis des réflexions qui permettent de comprendre le caractère récurent des idéologies politiques.

Une sélection de citations par auteur sont téléchargeables gratuitement et sans inscription pour diffusion sur les réseaux sociaux.

Visuels à télécharger

Vous pouvez contribuer à éclairer la Vérité en téléchargeant gratuitement et sans inscription les visuels proposés et en les diffusant sur les réseaux sociaux.

L’éditorial

« Le droit du public à une information de qualité, complète, libre, indépendante et pluraliste, rappelé dans la Déclaration des droits de l’Homme et la Constitution française, guide le journaliste dans l’exercice de sa mission. Cette responsabilité vis-à-vis du citoyen prime sur toute autre. »

Ainsi débute la « Charte d’éthique professionnelle des journalistes ». Eh oui !

« Quid est Veritas ? » interroge notre conscience sur la nature de la Vérité : « Qu’est-ce que la Vérité ? ». Qui en sont les détenteurs ? Sont-ce ceux qui prétendent que le nuage radioactif de Tchernobyl s’est arrêté à nos frontières ? Ou ceux-là qui affirment sans sourciller qu’il n’y a pas eu de fraude lors de la prétendue « élection » américaine ? À moins qu’il ne s’agisse des mêmes qui entretiennent un climat anxiogène à propos d’un virus rendu dangereux après plusieurs requalifications des critères de définition d’une « pandémie » par l’OMS désormais aux mains des lobbyistes ? Pour les profits des grands donateurs qui financent les campagnes électorales et qu’il faut bien remercier ? Pour déployer un agenda globaliste de dictature communiste chinoise ?

Il est dorénavant « interdit » de remettre en cause le narratif officiel au risque de se voir jeter l’anathème pavlovien de « conspirationniste » et se faire censurer et éjecter des réseaux sociaux. Certain(e)s évoquent la nécessité d’un arsenal juridique pour museler le peuple à des fins de sûreté nationale et de protection du « journalisme » ! N’est-elle pas belle notre dictature ?

Alors nous avons décidé de donner de la visibilité à tous ces fameux « conspirationnistes » qui osent remettre en cause le narratif officiel des conspirateurs et de la collabo-sphère. Le lecteur pourra ainsi apprécier la pertinence de leurs analyses et de leurs interrogations. Parce que cette planète regorge d’Humains autrement plus qualifiés et compétents que les perroquets de la propagande de la dictature pratiquant le terrorisme intellectuel. Nous vous invitons à soutenir leurs auteurs pour leur permettre de continuer ce travail essentiel d’information que les journalistes ne font plus.

Bien entendu, les analyses, propos et opinions que nous vous présentons relèvent de la responsabilité de leurs auteurs. Il appartient à tout un chacun de vérifier et croiser l’information. Et ce n’est pas parce qu’une erreur ou omission se sont glissées ici ou là dans un contenu qu’il faut tout jeter ! Rappelez-vous

Mais bien entendu, nos très « chers » médias ne commettent que des erreurs « involontaires » et certainement pas de fake news ni de manipulations qui ne peuvent être que le fait des « complotistes », c’est bien connu…